Cabinet d'Ophtalmologie des Dr Giry et Dr de Bosredon , Ophtalmologues à Bordeaux Rive Droite

Dans de très rares cas, la chirurgie classique du glaucome, dite filtrante,  ne permet pas d'abaisser durablement la pression intraoculaire, principalement en cas d’inflammation importante de l’œil en pré-opératoire, ou dans des cas de glaucome où l’œil est profondément remanié : après traumatisme, décollement de rétine ou en cas de glaucome néovasculaire par exemple. La pression intra-oculaire remonte malgré la chirurgie et reste trop élevée malgré la reprise du traitement médical. Il est possible de pratiquer alors une nouvelle chirurgie filtrante, à côté de la première intervention. Mais parfois, d’autres chirurgies sont proposées comme le cyclo-affaiblissement ou la pose d’une valve, selon les caractéristiques de l'oeil et son acuité visuelle.

La valve d’Ahmed est un dispositif de drainage de l’humeur aqueuse indiqué en cas de glaucome réfractaire dont l’hypertonie oculaire n’est pas contrôlable par les traitements médicaux et chirurgicaux classiques. Elle se constitue d’un réservoir de polypropylène, appelé plateau, reliée à un tube en silicone qui est introduit dans l'oeil. La plaque contient une membrane de silicone qui fonctionne comme une valve qui s’ouvre quand la PIO est >  8 mmHg. Le principal avantage de la valve d’Ahmed est le contrôle continu du flux d’humeur aqueuse grâce à ce système de valve, limitant ainsi la survenue de l’hypotonie postopératoire, avec ses complications comme l’athalamie, le décollement de la choroïde, habituellement retrouvés dans les autres implants de drainage.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib